Missions annuelles

Les missions annuelles du RQM ont été développées afin d’offrir un soutien unique, intersectoriel et inclusif à des centaines de scientifiques, étudiants, personnes hautement qualifiées (PHQ), artistes et autres membres du Réseau. En effet, elles permettent annuellement aux équipes de recherche d’accéder au système Saint-Laurent dans son ensemble et de collaborer sur de nombreux projets innovants et répondant à des enjeux actuels. Cette démocratisation de l’accès au Saint-Laurent permet d’établir un portrait détaillé de l’état du fleuve, entre autres dans le but de mieux étudier l’impact de l’accroissement des activités humaines, maritimes ou des changements climatiques sur ce dernier.

À bord des trois plus importants navires de recherche québécois, le Coriolis II, le Lampsilis ainsi que le NGCC Amundsen, ce sont des dizaines d’équipes provenant d’institutions de recherche variées qui offrent à toute la communauté un portrait complet et actuel de ce constituant majeur de l’identité socio-culturelle québécoise.

34

institutions

172

chercheur·es

102

projets

201

jours d’opération

474

sites échantillonnés

Missions estivales

Depuis 2019, le RQM collabore avec Reformar et les organismes propriétaires des navires de recherche Lampsilis et Coriolis II pour réaliser des missions océanographiques permettant aux chercheurs et chercheuses d’étudier le fleuve Saint-Laurent de Montréal jusqu’aux îles de la Madeleine. Chaque été, ces navires sillonnent le fleuve pendant plus de 150 jours, avec à leur bord des équipes multidisciplinaires pour améliorer nos connaissances et former la relève scientifique.

Missions annuelles Coriolis
2020  –  2021  –  2022

Missions annuelles Lampsilis
2019  –  2020  –  2021  –  2022

Missions hivernales

Depuis 2018, le RQM s’associe annuellement avec la Garde côtière canadienne et Amundsen Science pour mobiliser la communauté scientifique québécoise et organiser une mission opportuniste sur le fleuve en hiver. Alors que le NGCC Amundsen réalise ses opérations de déglaçage et d’escorte sur le fleuve gelé, les scientifiques profitent des moments d’interlude pour déployer leurs équipements. Véritable défi logistique, cette mission a permis à de nombreux scientifiques d’accéder pour la première fois au Saint-Laurent en hiver, de combler des séries temporelles d’analyses et de faire des découvertes essentielles pour le développement des connaissances de notre environnement.

Missions annuelles Amundsen
2018  –  2019  –  2020

Cartes

[locatoraid layout="map|list"]